Est-ce qu’on t’a déjà dit que tu étais accro au travail ? Ton premier réflexe quand tu te lèves le matin est de vérifier tes emails, tes réseaux sociaux et tes appels en absence ? Tu préfères même prendre ton petit déj devant ton ordinateur pour “optimiser” ton temps de travail au mieux ?

D’ailleurs, travailler le week-end est devenu une habitude, même si tu aimerais bien faire autre chose que des tableaux Excel le samedi après-midi. On peut dire que tu es “workaholic” !

Tu sais que tu as besoin de t’arrêter et prendre des pauses. Le mot burn-out ne t’est pas inconnu d’ailleurs. Mais comment prendre du recul et vraiment lever le pied ? Laisse nous te prouver que travailler moins peut t’aider à obtenir de meilleurs résultats 😉

 

Le travail c’est la santé (vraiment ?)

 

Trouble du sommeil, irritabilité, stress, hygiène de vie pas vraiment au top et plus de vie sociale… Ce sont des symptômes de celles et ceux qui travaillent sans s’arrêter. Si l’épuisement professionnel existe et est reconnu médicalement, c’est que travailler trop peut vraiment faire mal.

En effet, trop de travail = trop de tension. Le corps va s’épuiser physiquement, mais aussi psychologiquement. Se reposer est indispensable pour moins de stress, moins de douleurs et surtout, être plus efficace sur la durée.

Et oui ! Il y a une grosse différence entre “être occupé” et “être productif”. Être productif signifie que l’on gère son énergie pour en tirer le meilleur et donc travailler efficacement. Dire que moins génère plus n’est pas un mensonge. Voici quelques pistes pour rester productif sans sacrifier sa santé (et même se reposer !)

 

Déléguer, apprendre à dire non et bye bye perfectionnisme

 

Est-ce que tu connais le principe de Pareto ? 20% d’effort produit 80% de résultat. Comment faire pour se concentrer sur ses 20% qui génèrent autant de résultats ? En apprenant à dire non.

Dire oui trop souvent à toutes les sollicitations ou les propositions finit par remplir ta journée sans que tu puisses te concentrer sur l’essentiel. Tu finis par t’apercevoir que tu n’as pas avancé sur tes projets. Il faut savoir renoncer à certaines choses, choisir ou de te demander “est-ce que je dois répondre oui ou non ?”

C’est pour ça qu’il est essentiel de savoir déléguer et d’arrêter de vouloir tout faire soi-même. Demander de l’aide et chercher à être épaulé dans ses missions n’est pas un signe de faiblesse, bien au contraire.

 

Et quand on a besoin de décompresser, hop ! Un tour à la salle de sport, au Mama il y a tout ce qu’il faut pour une pause sportive bien méritée 😉

 

Faire appel à quelqu’un de plus qualifié sur certaines tâches pour pouvoir se concentrer sur son travail, c’est gagner du temps (et de l’argent !). Au lieu de perdre son temps à comprendre et tout faire soi-même, laisser faire quelqu’un de plus expérimenté soulage beaucoup.

Tu as l’impression de toujours devoir perfectionner tes projets ? Ou tu passes des heures sur des petits détails sans importance ? C’est peut-être du perfectionnisme ! Il est temps d’apprendre le lâcher prise.

 

La clé du succès n’est pas de travailler dur, mais avec intelligence

 

Et pour se faciliter la vie et avancer dans ton travail, il est temps de prendre le temps.

Prendre le temps de travailler avec la méthode Pomodoro par exemple. Le principe est de rester concentré sur une seule tâche pendant 25 minutes (une session). Chaque session est séparée par une courte pause. Au bout de 4 sessions, c’est une longue pause de 30 minutes.

Cette technique permet d’éviter toutes les distractions ou de vous laisser influencer par les sollicitations (comme les emails par exemple). Elle est très efficace si tu as du mal à te concentrer sur une tâche ou si tu repousses toujours à plus tard.

Les bonnes distractions, ce sont celles qu’on partage avec ses collègues autour d’un baby-foot ou d’une partie de ping-pong par exemple ! Et si tu organisais un tournoi ou un événement ?  

Entre deux sessions de travail ou pendant la pause déj, un moment ensemble, c’est une pause efficace pour décompresser !

Il ne faut pas hésiter à adapter la durée des sessions selon le travail, mais surtout : de prendre les pauses ! Sinon c’est la garantie d’un cerveau qui débloque avant la fin de la journée.

Prendre le temps de ne rien faire pour réfléchir. Et oui ! Ne rien faire, c’est aussi être productif. Qui a déjà eu des idées sous la douche en ne pensant à rien ? C’est justement quand on ne cherche pas spécialement de solutions qu’on finit par les trouver.

Laisser son esprit au repos permet de relâcher cette pression. C’est souvent dans ces moments-là que l’on finit par avoir des idées lumineuses ou trouver la solution au problème qui nous préoccupait autant.

Prendre le temps de savoir où tu es le plus productif. Certains sont du matin, d’autres du soir, il faut savoir s’écouter et faire en sorte de trouver le bon rythme de travail. Rester concentré tout au long de la journée sur plusieurs tâches à la fois, sans s’arrêter, c’est totalement contre-productif.

Faire en sorte d’utiliser son énergie au bon moment pour des tâches qui en demandent beaucoup, c’est intelligent. Et surtout cela permet d’être vraiment productif sans travailler 10h de suite.

 

Alors, prêt à faire une pause et revoir es priorités ? N’oublie pas qu’une courte pause comme une partie de jeu sur une borne arcade, c’est toujours une bonne idée pour décrocher. Si tu es plutôt tradi, un café de qualité et un magazine, ça marche aussi. Entre baristas et événements bien-être organisés chez Mama Works (https://www.mamaworks.com/fr/nos-services/), tu verras, tu seras au top 😄☕

Spread the love